Friday
Oct312014

Inspiring Halloween

The kids were digging in their lockers to find old masks and came up with pretty good costums.

Here is the "Hawaiian Party Rocker Devil"

and the "Dead Gadget Man"

Felix and Clea were so successful with their trick or treating that we can now open a sweet shop.

Tuesday
Oct282014

Insolite

Avec les temperatures environnantes que nous avons depuis 3 jours, notre huile de coco, d'habitude blanche et pateuse, est devenue aussi claire et fluide que de l'eau. Cette premiere vague de chaleur en ce milieu de primtemps est bien trop precoce a notre gout. Nous revons donc a notre prochain "road trip" en Tasmanie: la-bas il y fait frais et l'huile de coco aurait plutot des allures de neige (apparement prevue pour aujourd'hui a Hobart). Y'a plus d'saisons!

Je viens de recevoir un tres beau livre sur les meduses. L'enveloppe a mis un peu de temps a me trouver car elle est d'abord allee faire un petit tour a l'hopital du coin (voir le Dr devant mon nom) avant d'atterrir sur mon bureau. Je suis encore tout surprise de l'avoir finalement recue puisque l'adresse n'indique que le quartier, la ville et le pays. Clea m'a explique que c'etait parce que j'etais tres connue! Moi, je dis bravo a la poste australienne.

Tuesday
Oct212014

Having some dreams

Have a look at my new article published on line. Thanks Women and Cruising for your support!

Monday
Oct202014

Fun with some friends

Today was "student free day" which means no school for our kids. No school, no activities, no work for me and good weather? It didn't take long to convince Greg to take his day off and throw the lines as soon as Felix finished his new audition for the Conservatorium on Sunday. 

At the last minute (in fact hour), we invited two little friends to join us. It is always nice to share some sailing time and show to the kids what living on board can really be. Usually coming for a sleep over is quite exciting so imagine going for some adventure in the bay!

A 20 + knt wind and beating might not have been the best 1st time sailing experience but the kids had a ball (until one needed a bucket).

Needless to say, it was great to see the sails up again and hear the water along the hulls.

They all had fun jumping endlessly in the water, then climbing the big sand dunes and trying to find the best sliding tool.

Even after so many times there, Moreton Island and its big dunes stay an amazing spot to relax, play and appreciate being at anchor again.

Once back at Dockside, the kids asked when we could go back. We all hope as soon as possible...

Sunday
Oct192014

Rubrique radio: drole d'animal

Nouvelle emission radio: cliquer ici choisr French.

"Je vais vous parler d’un drôle d’animal, au drôle de nom, avec des “h”, des ‘r’, un “y”. Je vais vous parler de l’ornithorhynque, animal symbol de l’Australie que l'on retrouve d'ailleurs sur les pieces de 20 cts.

L’ornithorhynque fut étudié pour la première fois par un scientifique du British Museum, en 1798. L’exemplaire empaillé lui avait été envoyé par des naturalistes membres d’une expédition de reconnaissance en Australie. La longue queue aplatie faisait penser à un castor et ses pattes étaient comme celles d’une loutre. Avec sa dense fourrure, il semblait logique de croire qu’il s’agissait d’un Mammifère. Mais, chose bien étrange, il avait aussi comme un bec de canard. Etait-ce alors un nouveau type d’Oiseau? George Shaw qui l’a étudié le premier avec rigueur, a cru à une plaisanterie et était persuadé que ce large bec avait été cousu par un taxidermiste Chinois très doué. Les descriptions naturalistes se sont succédées sans vraiment savoir où classer cet animal insolite. En 1884, William Caldwell a pu observé que cet animal était encore plus déconcertant car il pondait aussi des œufs. Plus tard on a découvert que sa démarche particulière était due, comme chez les Reptiles, à la présence d’un os supplémentaire au niveau de la clavicule. Alors Mammifère, Oiseau, ou Reptile?

De part ses caractéristiques, l’ornithorhynque appartient au très petit groupe des Mammifères ovipares (c’est-a-dire qui pond des oeufs) appelés les Monotrèmes.

Les Australiens l’appèlent toujours par son premier nom de Platypus (qui vient des mots grecs platis pour plat et pois pour pied, c’est-à-dire “pied plat”). Toutefois, ce nom de Platypus ayant déjà été donné à un insecte, notre surprennant animal a été rebaptisé Ornithorhynchus anatinus. Ce nom provident du grec ornitho qui veut dire “oiseau”, rhynkho qui veut dire “nez” (donc avec un bec d’oiseau) et du latin anatinus qui veut dire “comme un canard”.

L’ornithorhynque vit au bord des petits cours d’eau et des rivières le long de la côte Est d’Australie, du Nord de l’état du Queensland jusqu’à la Tasmanie.

Cet animal mesure environ 40-50 cm et peut peser jusqu’à 2,5kg. Les mâles sont un tiers plus grands que les femelles. Le corps est recouvert de trois épaisseurs de fourrure brune qui isolent du froid, de l’eau et permettent de localiser ce qui est autour de l’animal. Ses pattes sont palmées. La queue, d’environ 15cm, sert de gouvernail mais aussi de réserves de graisses.

Le fameux bec, qui avait causé tant d’étonnements n’est en fait pas un vrai bec. Il s’agit d’une extension cornée qui ne s’ouvre pas et sous laquelle est située la bouche. Au niveau de ce bec s’alignent les narines à une extrémité, les yeux puis les oreilles à l’autre.

L’ornythorhynque est carnivore. Toutefois l’adulte n’a pas de véritables dents mais de gros blocs de kératine qui lui servent à mâcher ses proies (vers, larves d’insectes, crevettes d’eau douce ou écrevisses).

Autre originalité de cet animal, il est l’un des rares Mammifères venimeux. Son venin est même assez virulent et pourait tuer un gros chien. Au niveau des pattes postérieures on retrouve effectivement un petit aiguillon de 1,5 cm qui peut immobiliser et tuer proies ou prédateurs en leur injectant ce fort venin. Cet aiguillon disparaît presque chez les femelles.

Une fois matures (lorsqu’ils ont plus de 2 ans), les ornithorhynques se reproduisent une fois/an. L’accouplement se fait dans l’eau, lorsque celle-ci est encore plutôt froide, c’est-à-dire vers juillet-septembre. Après environ 3 semaines de gestation, la femelle pond en général 2 oeufs tout au fond de son terrier qui peut faire plus de 20m de long. Elle va couver ses œufs entre son ventre et sa queue pendant 10 jours.

Comme pour tous les Mammifères, leur mère va les nourrir. Toutefois, comme elle n’a pas de mamelles, elle va alors faire gicler le lait par des pores spéciaux au niveau de son ventre et les petits lèchent son pelage. Ils “allaitent” ainsi pendant environ 3 mois.

L’ornithorhynque vit entre 15 et 20 ans.

L’ornithorhynque est donc un animal vraiment etonnant qui n’est qu’un petit exemple des surprises que Dame Nature peut nous offrir.